Jura A1

Afin de savoir si la machine expresso Jura A1 est faite pour vous, vous trouverez sur cette page son test complet.

Présentation

Ce qu’il y a de bien avec les machines à café automatiques sans mousse de lait, c’est qu’elles sont incroyablement faciles à utiliser. Même le modèle le plus cher de cette catégorie n’a pas besoin de mode d’emploi.

Vous ne devriez le consulter qu’au moment d’insérer la cartouche du filtre à eau ou si vous n’avez jamais vu de près un réservoir à grains de toute votre vie. En tout cas, il n’y a pas de nouveautés dans le sens d’un fonctionnement particulier.

J’ai réglé le commutateur rotatif du moulin dans le réservoir à grains sur le « deuxième niveau le plus fin » – si nous nous basons sur l’échelle de points sur la molette. Certes, les grains de café sont traités même avec la butée la plus fine, mais l’arôme ne m’a pas plu. D’où le choix d’un café un peu plus gros.

Jura A1

Dans cet appareil, tu peux choisir l’intensité du café dans deux états : un grain ou trois grains. Je ne sais pas ce qui n’aurait pas convenu avec deux grains.

Dans la version la plus faible, Jura indique qu’il utilise 8 grammes de café en poudre pour un puck, dans la version la plus forte, 11 grammes. Vous pouvez mettre cela en relation avec la quantité de remplissage, qui va par exemple de 16 à 82 millilitres pour le Ristretto.

Le triple choix critiqué plus haut vaut quand même la peine si vous bricolez par exemple le ristretto en espresso de 26 à 30 millilitres, calibrez l’espresso en double et réglez le café à environ 125 millilitres. Vous aurez alors couvert toute la gamme noire des « spécialités de café ».

Les fonctionnalités de la Jura A1

Dès que le moulin se met en marche, mon appareil de mesure affiche 68 décibels, à peu près similaire à la Jura Z8. Cela semble être une valeur standard pour les machines à café automatiques Jura. Même le bruit de la pompe a un son typiquement jurassien, qui semble toujours légèrement enrhumé. Mais au moins, ici, rien n’est énervant.

Le plus important, c’est que la Jura A1 va enfin rendre heureux tous ceux qui se plaignent toujours des boissons trop froides des autres machines automatiques. Le café Jura est chaud. Vraiment très chaud. Et il est aussi plutôt délicieux :

Le « ristretto » fait ressortir une note de chocolat dense et propre de mes grains de café. L’espresso devient plus polyvalent, car il tire quelques notes pétillantes de l’arôme qui complètent l’ensemble.

Pour le café normal, je ne suis pas encore tout à fait sûr de l’apprécier. Mais je suis sûr qu’il se situe au-dessus du standard typique de la machine automatique et qu’il n’a certainement pas de problèmes d’arrosage.

D’une manière ou d’une autre, le Jura A1 prouve que les Suisses ont actuellement une longueur d’avance en matière d’arômes. Bien qu’il soit si « bon marché » et petit. A cet égard au moins, la comparaison des prix ne fait déjà plus si mal.

Les coûts sont eux aussi réduits, comme le veut la tradition, mais il ne s’agit ici que d’éliminer les restes de café, de détartrer les composants et de remplacer la cartouche filtrante de temps en temps. Nous n’avons pas à nous soucier du lait rance.

Nous avons bien sûr besoin de moins d’eau en général. Et l’A1 n’est conçue que pour quelques tasses par jour. Mais en général, les composants plâtrés sont toujours un avantage – car vous avez ainsi plus souvent l’occasion de les nettoyer de temps en temps.

Conclusion

La Jura A1 est une machine expresso que l’on conseille donc si vous faites du café régulièrement et que vous recherchez un modèle avec beaucoup de fonctionnalités.

Click to rate this post!
[Total : 1 Moyenne : 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.